La politique et la dépression:

  1. Home
  2. /
  3. Ecriture
  4. /
  5. La politique et la dépression:

La politique et la dépression:

Posted in : Ecriture on by : Vinzhan

La politique est décrié par ses acteurs principaux, du moins les « autres politiques ne correspondent pas aux fondements de notre politique », pense-t-elle à voix basse…

Elle est de ce fait l’objet de toutes les critiques de par les acteurs sociaux qui de par le mode de scrutin n’ont pas accès à la parole si ce n’est dans les appartés télécommandés par la bien sise…

Après tout la politique ne crée-t-elle pas ainsi la politique, cet façon de polémiquer sur les sujets de fond comme les sujets du moment?

La boucle est ainsi bouclé par la France entière qui jusqu’à présent ne se mouillait pas complètement, la politique est le moyen de résoudre les problèmes rencontrés pour le plus grand nombre, et que serait la politique sans la démagogie?

Les politiciens au pouvoir ont tous les moyens dans leurs mains de faire passer leurs idées comme des sacerdoces au plus grand nombre, afin de se sentir élu de la république à juste titre et justifier ainsi de leur élection, mais que serait la politique sans adversaires?

la pluralité des discours en matière de réponse éloquentes ou moins éloquentes pour d’autres assure à la France la préservation des libertés de chacun et de la pluralité naît l’unique liberté du citoyen, or les droits sont en net recul depuis que la politique gouvernementale s’mmisce à la table de la justice et de la répression policière; alors quand pourront nous la qualifier de police politique? A quel moment les Français qui protègent de tels institutions se déclareront-ils hors de cette cause politique et répressive?

Là où le pays traversait une phase de dépression, peut être temporiser à la sortie de l’élection d’E.Macron, le pays se voyait dans une euphorie d’espoir sur l’avenir, caractéristique de la bipolarité…

Puis vînt l’état de léthargie des acteurs sociaux dans la reprise des acquis sociaux, synonyme pourtant de plus de 80 ans de lutte, une léthargie des médias et des citoyens à ce sujet, rien d’étonnant que le discours des gilets jaunes ne soit toujours pas écouté, encore amorphe lae pays rentre alors danns une crise profonde de contestation, comble d’un épisode de fièvre psychotique, comble de la lutte vaine à ce jour,

CAR il est là l’état de souffrance de la France, elle doit sortir de cette crise pour ne pas être qualifiée de bipolaire ou de psychotique, état qu’elle attribuait secrètement à son président, président encore pour 3 ans…

LA MALADIE POLITIQUE coule dans nos veines à tous maintenant, et celà rappelle grandement les premières heures de ce que fut la plus grande poubelle historique POLITICIENNE…

VINZHAN_

Parthénon Grèce
Parthénon Grèce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.